Aller au contenu principal

Roger prisonnier des Grecs (Roland furieux, Valgrisi, chant 45)

Attribution incertaine
Date :
Entre 1556 et 1560
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Dimensions (HxL cm) :
21,2x13,8 cm
Sujet de l'image :
RĂ©sac yd 389

Analyse

Au premier plan Ă  droite, dans la ville de Novigrad (NOVEN[grado] sur le linteau de la porte au centre) un chevalier Roumain indique Ă  Ungiard dans quelle auberge Roger, seul responsable de la dĂ©faite des Grecs, passe la nuit. À gauche, les hommes d’Ungiard se saisissent de Roger dans sa chambre d’auberge (str.9). Au centre, Ungiard dĂ©pĂȘche un messager (STA[fetta]) pour annoncer la nouvelle Ă  l’empereur Constantin (str.10).

Le second plan est circonscrit par les murailles de Beletich (BELE., Ă  droite de la porte), oĂč s’est retirĂ© Constantin.    

DerriĂšre la porte, Theodora (THEO.) se jette aux pieds de Constantin son frĂšre (CON., str.15) et de LĂ©on, le fils de Constantin, demandant vengeance contre Roger qui lui a tuĂ© son fils. DerriĂšre elle se tient le messagerd’Ungiard, qui vient d’annoncer la capture de Roger (STA.).    

Au-dessus de ce groupe, Roger (RVG.) entourĂ© de soldats est livrĂ© Ă  ThĂ©odora (THEO., str.19). ComplĂštement Ă  droite, ThĂ©odora le fait saisir et enfermer dans une tour pour l’y faire mourir de faim (str.20). Mais LĂ©on, admirateur de Roger, vient le dĂ©livrer au premier Ă©tage de la tour (str.42-49). Au centre, LĂ©on et Roger quittent la forteresse en direction de Paris (PARIGI), oĂč Charles a fait proclamer que celui qui vaincrait Bradamante au combat l’épouserait (str.22). Un ambassadeur les prĂ©cĂšde (AMB., str.62). LĂ©on, qui ne sait pas l’amour de Bradamante et de Roger, demande Ă  Roger de combattre Ă  sa place pour obtenir Bradamante. LiĂ© par la reconnaissance qu’il lui doit, Roger accepte la mort dans l’ñme (str.53-57).    

Sur la gauche, sous les murs de Paris, Bradamante se rend à la cour en compagnie de son pÚre Aymon (BRA., AMON, str.25).    

Au centre, dans un champ clos dressĂ© Ă  l’extĂ©rieur de Paris, Bradamante et Roger combattent toute une journĂ©e sans que Roger soit vaincu (str.71-82). Roger porte les armes de LĂ©on et se fait passer pour lui (str.69). Au coin infĂ©rieur droit du champ clos, Roger vainqueur se dirige vers les tentes du campement de LĂ©on, oĂč il lui annonce tristement la bonne nouvelle (RV sur le bord gauche de la tente, LE, ME; str.82-84).     La nuit mĂȘme, Roger quitte le campement de LĂ©on. Tout en haut de la gravure Ă  gauche, il arrive Ă  une forĂȘt, descend de son cheval, laisse partir Frontin et se couche Ă  terre (str.91-94).    

Pendant ce temps, dans le palais de Charles, juste en dessous sur la gravure, Ă  droite Bradamante se dĂ©sole. Au centre, Marphise (MAR) se prĂ©sente Ă  Charles (CAR) assis sur son trĂŽne (str.103): Marphise prĂ©tend que Roger est mariĂ© Ă  Bradamante, qui ne peut donc Ă©pouser LĂ©on. Sur la gauche, Charles convoque Bradamante en prĂ©sence de Roland (OR en haut et BRA juste en dessous Ă  droite), Aymon son pĂšre et Renaud son frĂšre (AMON et RI en bas) (str.106-108). Bradamante n’approuve ni ne nie.    

Marphise propose alors un combat singulier pour trancher le diffĂ©rent. LĂ©on accepte, espĂ©rant que Roger (il ne sait pas son nom) combattra pour lui. Mais Roger parti dans la forĂȘt est introuvable. Tout en haut de la gravure, Ă  droite, LĂ©on fait chercher Roger par un messager (LEO, MES), en vain. Au centre, sous le soleil levant, la magicienne MĂ©lisse intervient alors et se manifeste auprĂšs de LĂ©on (MEL, LEO).

Annotations :

2. Exceptionnellement, la gravure figure sur une page de droite, au recto de la premiùre page du chant qu’elle illustre.

Sources textuelles :
Roland furieux, chant 45 (Roger sauvé par Léon combat Bradamante pour lui)
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux

Informations techniques

Notice #002211

Image HD

Identifiant historique :
A1530
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particuliĂšre (Cachan)