Aller au contenu principal

Le jeu de colin-maillard (Il Pastor fido, acte III, Venise, Zatta, 1788)

Date :
1788
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
61719(35)RES
Œuvre signée

Analyse

Amarillis a été entraînée par ses compagnes dans un jeu de colin-maillard. Croyant embrasser sa compagne Corique, elle a en fait donné un baiser à Mirtil, qu’elle aime et qui l’aime, mais à qui elle ne veut pas avouer son amour car elle a été promise à l’inconstant Silvio. Sur la gravure, Amarillis détrompée ôte son bandeau et fuit devant Mirtil.
Le face à face des deux amants est entouré de quatre spectateurs, au premier plan un à gauche (Corisque) et un à droite, vus de dos, au fond, au centre, deux vus de face.

Annotations :

1. Signé à gauche sous la gravure : « Daniotto sc[ulpsit]. » Sous la signature on peut lire la citation suivante : « Son pur ecco sbendata : oimé che veggio ? Lasciami, traditor : oimé, son morta. Pastor Fido Pag. 104. » (J’ai encore les yeux bandés : hélas, que vois-je ? Lâche moi, traître : hélas, je suis morte.)

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Objets :
Spectateur au premier plan
Les personnages font cercle autour de la scène
La scène est observée par effraction
Bandeau sur les yeux
Sources textuelles :
Battista Guarini, Il Pastor fido, acte III

Informations techniques

Notice #002234

Image HD

Identifiant historique :
A1553
Traitement de l'image :
Photographie numérique