Aller au contenu principal

Jupiter transformé en Diane pour surprendre Callisto (New-York) - Boucher

SĂ©rie de l'image :
Date :
1765
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
65x55
Sujet de l'image :
Sujet mythologique. Callisto
Lieu de conservation :
New York, The Metropolitan Museum of Art
The Jack and Belle Linsky Collection, 1982 (1982.60.45)

Analyse

Livret du Salon de 1765 :
    « Par M. Boucher, Premier Peintre du Roi, Recteur.
    8. Jupiter transformé en Diane pour surprendre Calisto.
    9. Angélique & Médor.
    Tableaux ovales d’environ 2 pieds de haut, sur 1 pied & demi de large. Du Cabinet de M. Bergeret de Grancourt. »
   
   Jupiter ayant pris les traits de Diane, Ă  gauche, est reconnaissable Ă  l’aigle qui le surplombe. Il dĂ©vĂȘt Callisto de la main droite et lui caresse le menton de la gauche, sous le regard de deux putti et de l’aigle. Ce double geste est critiquĂ© par Diderot dans son commentaire : « voilĂ  deux mains bien occupĂ©es ! ». Outre la gravelure qui cette fois n’a pas l’heur de plaire Ă  Diderot, peut-ĂȘtre lui reproche-t-il de partager l’attention du spectateur, empĂȘchant la focalisation du regard. Boucher Ă©tablit, entre les deux bras de Jupiter-Diane et l’épaule dĂ©nudĂ©e de Callisto un triangle qui constitue chez lui la figure gĂ©omĂ©trique du dĂ©sir. Diderot parle ailleurs du « triangle mystĂ©rieux », Ă  la fois mĂ©taphore du sexe fĂ©minin et parodie libertine de la TrinitĂ©. Le tableau a pour pendant un AngĂ©lique et MĂ©dor qui reprĂ©sente un couple dans la mĂȘme position : le parallĂ©lisme des deux toiles renforce l’hypothĂšse selon laquelle dans « AngĂ©lique et MĂ©dor » Boucher n’a pas reprĂ©sentĂ© le moment traditionnel, lorsque MĂ©dor, aprĂšs avoir obtenu les derniĂšres faveurs d’AngĂ©lique, grave son triomphe sur le bois d’un arbre, mais le moment des prĂ©liminaires, lorsqu’il s’apprĂȘte Ă  lui ĂŽter sa fleur. Jupiter-Diane engage ici le mĂȘme ordre de prĂ©liminaires.
Annotations :
3. Boucher avait dĂ©jĂ  traitĂ© ce sujet en 1744 (musĂ©e Pouchkine) et en 1759 (voir cat. Boucher, RMN, 1986, n°70). Par trois fois Boucher choisit l’épisode de la sĂ©duction, et non le thĂšme plus traditionnel des consĂ©quences, lorsque Diane surprend le ventre arrondi de Callisto tombĂ©e enceinte.
Composition de l'image :
ScĂšne (espace vague/espace restreint)
Sources textuelles :
Ovide, Métamorphoses, 02 (Phaéthon/Héliades/Callisto/Ocyrhoé/Aglaure/Europe)
vv. 401-530

Informations techniques

Notice #002293

Image HD

Identifiant historique :
A1612
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particuliĂšre
Bibliographie :
Diderot, Salon de 1765, Ă©d. E. M. Bukdahl, A. Lorenceau, G. May, Hermann, 1984
Fig. 8, texte p. 57