Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Angélique prise au piège par l’ermite - Fragonard

Notice précédente Notice n°38 sur 47 Notice suivante

Date :
Entre 1780 et 1785
Nature de l'image :
Dessin à la pierre noire
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :

Analyse

L’ermite observant de derrière les rochers l’arrivée d’Angélique constitue une invention de Fragonard, mais établit de façon magistrale le dispositif d’écran. Au premier plan à droite, un démon pousse l’âne d’Angélique (plutôt un cheval ici ?) vers l’écueil où elle doit s’échouer et s’endormir épuisée. L’ermite guette le moment où il pourra la violer pendant son sommeil. Le geste du bras gauche d’Angélique replié au-dessus de sa tête anticipe en quelque sorte sur le moment du viol, qui tournera d’ailleurs dans le récit de l’Arioste au fiasco, l’ermite désirant plus qu’il n’est capable de satisfaire...

Items :
La scène est observée par effraction
Sources textuelles :
Roland furieux, chant 08 (Roger contre Alcine, malheurs d’Angélique)

Informations techniques

Notice #003061

Image HD

Identifiant historique :
A2380
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière
Bibliographie :
Marie-Anne Dupuy-Vachey, Fragonard et le Roland furieux, Éd. de l’Amateur, 2003
n° 66, p. 163