Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Mazet de Lamporecchio - Fragonard

Date :
Entre 1765 et 1777
Nature de l'image :
Dessin (lavis)
Dimensions (HxL cm) :
20,2x13,8 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
LDUT1173(2)
Volume 2 des Contes de La Fontaine

Analyse

L’arrosoir n’est pas dans la Fontaine. D’oĂč vient-il ?

Annotations :

2. Le conte commence ainsi :

« Le voile n’est le rempart le plus sĂ»r
Contre l’amour, ni le moins accessible :
Un bon mari, mieux que grille ni mur,
Y pourvoiera, si pourvoir est possible.
C’est à mon sens une erreur trop visible
À des parents, pour ne dire autrement,
De prĂ©sumer, aprĂšs qu’une personne,
Bon grĂ©, mal grĂ©, s’est mise en un couvent,
Que Dieu prendra ce qu’ainsi l’on lui donne.
Abus, abus ; je tiens que le malin
N’a revenu plus clair et plus certain
(Sauf toutefois l’assistance divine).
Encore un coup ne faut qu’on s’imagine
Que d’ĂȘtre pure et nette de pĂ©chĂ©
Soit privilÚge à la guimpe attaché.
Nenni da, non ; je prĂ©tends qu’au contraire,
Filles du monde ont toujours plus de peur
Que l’on ne donne atteinte Ă  leur honneur. »

Mazet, jeune homme dĂ©sƓuvrĂ©, s’est fait embaucher par le couvent pour succĂ©der au vieux jardinier qui n’en pouvait plus de la tyrannie des demoiselles. Il espĂšre y « croquer » de belles filles et contrefait le niais et le muet. Arrive la scĂšne que Fragonard dessine :

« Un certain

Items :
Personnage endormi ou Ă©vanoui
La scÚne est observée par effraction
Chapeau au sol
Sources textuelles :
La Fontaine, Contes et nouvelles, Mazet de Lamporecchio

Informations techniques

Notice #003560

Image HD

Identifiant historique :
A2879
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Collections en ligne des musées de la Ville de Paris (https://www.parismuseescollections.paris.fr)
Bibliographie :
Th. Burollet, J.-L. de Los Llanos, Fragonard & le dess. fçs, Paris-Musées, 1992
n° 157, p. 238