Aller au contenu principal
Vercingétorix au tribunal de César (H. Martin, Hist. de France, 1886) - F. P.

Notice #004523

Image HD

Date :
1886
Nature de l'image :
Gravure
Sujet de l'image :
Composition de l'image :
Présentation, hommage, conseil
Lieu de conservation :
Localisation de la reproduction :
Traitement de l'image :
Scanner

Analyse

Analyse de l'image :
« Jusque-là, les héros gaulois vaincus avaient coutume de se donner la mort : lui renonça à mourir de sa propre main et à mourir libre. Il fit demander à César ses volontés : César prescrivit que les Gaulois livrassent leurs chefs. Le lendemain, comme César était assis sur un tribunal, au milieu de son armée, voici qu’un cavalier de grande taille et de haute mine, couvert d’une armure magnifique, arriva tout à coup au galop droit à César. C’était Vercingétorix. Il fit tourner son cheval en cercle autour du tribunal de César, sauta à terre, jeta ses armes aux pieds du vainqueur et se tut. Une grand eâme est plus qu’un grand génie. Le vainqueur fut moins grand que le vaincu. César accorda la vie et la liberté à vingt mille guerriers d’Auvergne et du pays éduen pour prix du sacrifice de Vercingétorix ; mais il fit charger de fers le bras qui, un jour, avait eu sur lui la victoire, et il envoya Vercingétorix prisonnier à Rome (an 52 avant Jésus-Christ). » (P. 30.)
Annotations :
1. Signé en bas à gauche « F. P. », à droite « E. BURE. SC ». 2. Chapitre IV, « César et Vercingétorix (De l’an 58 à l’an 52 avant Jésus-Christ) », p. 31.