Aller au contenu principal

Meurtre des enfants de Clodomir (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Bayard

Notice précédente Notice n°15 sur 116 Notice suivante

Date :
1886
Nature de l'image :
Gravure
Dimensions (HxL cm) :
14x10,2
Sujet de l'image :
Histoire moderne. 05e-09e siècle. France
Lieu de conservation :
Collection particulière (Cachan)
Œuvre signée

Analyse

En essayant de venger le meurtre des parents de la reine Clotilde, son fils aîné Clodomir a été tué par les Burgondes, laissant trois enfants. Clotilde les recueille et les élève, espérant leur faire partager la royauté de France. Mais les deux autres fils de Clotilde et de Clovis, Childebert et Clother, ne l’entendent pas ainsi. « Clotilde leur envoya les enfants dans l’ancien palais des empereurs romains, qu’on nomme les Thermes de Julien. Quand les enfants furent arrivés, Childebert et Clother envoyèrent à leur mère une paire de ciseaux et une épée nue, et lui firent demander lequel elle préférait, de voir les enfants vivre avec la chevelure coupée, c’est-à-dire privés des honneurs royaux, ou de les voir morts. Clotilde, dans sa colère et dans son désespoir, s’écria, sans savoir ce qu’elle disait : J’aime mieux les voir morts que tondus ! Dès qu’on eut rapporté cette parole aux deux rois, Clother égorgea l’aîné des enfants. Le second implora son oncle Childebert, qui s’émut, et qui demanda la vie de
Annotations :
1. Signé en bas à gauche « Emile Bayard », à droite « QUESNEL ». 2. Chapitre IX, « Les Mérovingiens (511 à 638.) », p. 65.
Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Objets :
Rideau (fond de scène)

Informations techniques

Notice #004531

Image HD

Identifiant historique :
A3850
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière