Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Louis le Gros à Saint-Denis (H. Martin, Hist. de France, 1886) - Bayard

Analyse

« L’empereur Henri V gardait rancune à Louis le Gros, parce que Louis, pendant la guerre des Investitures, l’avait laissé excommunier par le pape dans un concile tenu à Reims. Quoique depuis il eût fait la paix avec le pape, il annonça l’intention de se venger sur la ville de Reims, où on lui avait fait cette injure, et il assembla dans le royaume de Lorraine une grande armée d’Allemands et de Lorrains pour marcher sur Reims. Le roi Louis alla invoquer saint Denis, patron du royaume, dans l’église de son abbaye, et il prit sur l’autel, pour aller à l’ennemi, la bannière du comté de Vexin, qu’il tenait en fief de l’abbaye de Saint-Denis. Le roi Dagobert avait autrefois donné le pays de Vexin à la grande abbaye qu’il avait fondée, et les rois Capétiens, en réunissant à la couronne Pontoise et le Vexin, étaient devenus vassaux de Saint-Denis. La bannière du comté de Vexin était appelée oriflamme, c’est-à-dire flamme d’or, parce que sa soie rouge, réhaussée d’or, reluisait au soleil comme une flamme. L’oriflamme

Annotations :

1. Signé en bas à droite « G. BURGUN », à droite « Emile Bayard ».

2. Chapitre XVIII, « Louis le Gros. (1100-1137.) », p. 177.

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Items :
Spectateur au premier plan
Marches

Informations techniques

Notice #004601

Image HD

Identifiant historique :
A3920
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière