Aller au contenu principal
Quae supra nos, nihil ad nos / Châtiment de Prométhée (Emblèmes d’Alciat, 1551)

Notice #004779

Image HD

Série de l'image :
Emblèmes d’Alciat, Lyon, Guillaume Rouillé, 1551
Date :
1551
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Sujet mythologique. Prométhée
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
RES P-Z-851, P. 112
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Prométhée enchaîné sur le Caucase, en punition du feu qu’il a donné aux hommes, se fait dévorer le foie par un vautour.
Annotations :
2. Dans la traduction d’Aneau (1549), avec la même image :
Ce qu’est sur nous, est rien à nous.
Au mont Caucas Prometheus estaché
Ha foye, & coeur par ung Aigle arraché,
Et se repent d’avoir l’homme formé,
Damnant le feu par larcin allumé.
Des sages sont rongez coeurs curieux,
Voulans savoir la volunté des Dieux.
Dans la traduction de Lefevre (1536), avec une image plus simple :
Rien toucher ce qui est sur nous.
Prometheus ung homme feist,
Et puis osa luy donner ame :
Dont son cueur a jamais souffrit,
Au vaultour qui tousjours l’entame :
En ceste hystoire est donné blasme,
A cil qui tant est mal discret :
Qu’en cueur fol son cerveau affame,
Pour enquerir divin secret.