Aller au contenu principal
Ce qui ne va pas au Christ va au fisc (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)

Notice #004885

Image HD

Série de l'image :
Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542
Date :
1542
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Allégorie
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure

Analyse

Annotations :
1. Quod non capit Christus, rapit fiscus. [Emblème] LXII. Exprimit humentes, quas iam madefecerat ante,   Spongiolas cupidi Principis arcta manus. Provehit ad summum fures, quos deinde coercet,   Vertat ut in fiscum quae male parta suum. 2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Ce qui n’est a Christ, est au fisc. Quandt l’esponge est pleine de humeurs, L’on l’estrainct pour luy faire rendre: Comme il se faict a ces humeurs, Qu’on trouve trop scavans a prandre, Avant que ung larron gaigne a pendre, Il acquiert pour sa mort dresser: Affin que s’il y fault despendre. L’on s’en puisse recompenser. Vel Ainsi quant il y fault despendre, L’on trouve a s’en recompenser.