Aller au contenu principal

Silène barbouillé de mûres - Antoine Coypel

Date :
1700
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
148,7x115,8 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
inv. 2019.1.15
Dépôt du musée du Louvre, inv. 3509

Analyse

Pour peindre ce tableau, Coypel se serait inspiré de l’Allégorie des vices du Corrège, qui se trouvait alors dans les collections de Louis XIV.

Annotations :

2. Commandé en 1700 pour le décors d’une antichambre servant de salle à manger dans les nouveaux appartements du Grand Dauphin au château de Meudon. C’est Mme Dacier elle-même, traductrice de l’Iliade et chef de file des Anciens, qui traduisit au peintre la 6e églogue des Bucoliques pour l’occasion.

3. Ce tableau fait partie d’une série de quatre dessus-de-portes à sujets bacchiques, une Naissance de Bacchus par Jean Jouvenet, une Vénus, Bacchus et Cérès de Bon Boullongne et le Triomphe de Bacchus de Charles de La Fosse.

Composition de l'image :
Scène (espace vague/espace restreint)
Sources textuelles :
Virgile, Bucoliques (39 av JC)
VI, 13-26

Informations techniques

Notice #005145

Image HD

Identifiant historique :
A4464
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Bibliographie :
E. Coquery et al., Figures de la passion, Musée de la musique, RMN, 2001
n° 65, p. 212