Aller au contenu principal

Le grand Ferré (H. Martin, Histoire de France, 1886) - Burgun

Notice précédente Notice n°87 sur 116 Notice suivante

Date :
1886
Nature de l'image :
Gravure
Dimensions (HxL cm) :
10,5x13,9 cm
Lieu de conservation :
Œuvre signée

Analyse

« Les habitants de quelques villages voisins de Compiègne s’étaient retranchés dans un petit fort près de l’abbaye de Saint-Corneille. Les brigands, qui tenaient garnison à Creil, vinrent surprendre le fort de Saint-Corneille, et commencèrent par tuer le commandant, qui était un fermier appelé l’Alouette. L’Alouette avait avec lui un valet de ferme qu’on surnommait le grand Ferré, très-bon homme et simple d’esprit, mais d’une taille de géant et d’une force prodigieuse. Quand le grand Ferré vit son maître mort, il prit une lourde hache, et se jeta sur les brigands. A chaque coup il abattait un bras ou fendait une tête. La chronique prétend qu’il en tua quarante. Les autres paysans l’imitèrent de leur mieux. Les brigands, qui n’avaient jamais vu pareille chose, s’enfuirent. Il en revint d’autres pour venger les premiers. Les paysans les attaquèrent en pleine campagne et les mirent en déroute. Le grand Ferré, qui s’était fort échauffé en ce second combat, but de l’eau froide et fut pris de la fièvre. Il

Annotations :

1. Une seule signature, en bas à gauche : « G BURGUN »

2. Chapitre XXIX, Suite de la guerre des Anglais. Charles V et Du Guesclin. (1358-1380.), p. 393.

Informations techniques

Notice #005311

Image HD

Identifiant historique :
A4630
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière