Aller au contenu principal
Roland délivre Isabelle des brigands (Roland furieux, ch13, 1879) - Doré

Notice #001434

Image HD

Série de l'image :
L’Arioste, Roland furieux, ill. Gustave Doré, Paris, Hachette, 1879, in-folio
Auteur(s) :
Doré, Gustave (1832-1883)
Date :
1879
Nature de l'image :
Gravure
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Résac Smith Lesouef R-6551(autre exemplaire : Résac yd95)
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières

Analyse

Analyse de l'image :
    Chant XIII, stances 37-38.    Roland a été attiré avec d’autres chevaliers dans le château magique d’Atlant, où tous cherchent vainement qui sa dame, qui son cheval. Angélique y vient chercher un guide pour la reconduire chez elle au Cathay. Mais face à tous ces prétendants réunis, elle prend peur et s’enfuit. En la poursuivant, Roland arrive à une grotte où Isabelle a été enfermée par des brigands (chant XII).    Isabelle, musulmane, est amoureuse de Zerbin, fils du roi d’Ecosse. Il la fait enlever par Ordéric, mais celui-ci profite d’une tempête en mer pour s’échouer en chaloupe puis rester seul avec elle. Isabelle cherche à s’échapper et est secourue par les habitants d’un village voisin. Mais ceux-ci la tiennent enfermée en attendant de la vendre comme esclave.    Les brigands reviennent alors, armés de haches (à gauche). Roland prend un tison enflammé (à droite) ; il aveugle et tue le chef des brigands, un géant borgne. Puis, avec la table de la caverne, il écrase les autres brigands. Isabelle sanglote (à gauche). La vieille qui gardait Isabelle prend la fuite en pleurant (en bas).
Annotations :
1. Signé en bas à gauche « G. Doré »