Aller au contenu principal
Roland vainqueur face à Olympe nue (Roland furieux, ch11, 1879) - Doré
Roland vainqueur face à Olympe nue (Roland furieux, ch11, 1879) - Doré

Notice #001433

Image HD

Série de l'image :
L’Arioste, Roland furieux, ill. Gustave Doré, Paris, Hachette, 1879, in-folio
Auteur(s) :
Doré, Gustave (1832-1883)
Barbant, Charles (1844-1922)
1879
Nature de l'image :
Gravure
Sujet de l'image :
Fiction, 16e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Résac Smith Lesouef R-6551 (autre exemplaire : Résac Yd95)
Sujet de recherche :
Iconographie du Roland furieux
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :
Photo sur papier
Localisation de la reproduction :
Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières

Analyse

Analyse de l'image :

     Placée en tête du chant XI, la gravure ne représente pas nécessairement, pour autant, l’épisode raconté dans les premières strophes du chant : Ce n’est pas dans l’île des Ébudiens, face à une Angélique enchaînée et devant l’orque neutralisée que Roger tente de violer Angélique. À sa demande, il l’a en fait, à la fin du chant X, emmenée avec lui sur son hippogriphe jusqu’en Bretagne : elle n’est donc pas attachée et l’orque est à plusieurs centaines de kilomètres...     La gravure représente donc l’issue du second combat contre l’orque, celui de Roland, qui vient au secours non pas d’Angélique, mais, une fois encore, d’Olympe. L’image concentre deux épisodes : Roland tirant l’orque mourant au rivage et Roland reconnaissant Olympe dans la jeune fille attachée au rocher (et non à un arbre, mais on repère le même glissement iconographique dans les représentations d’Andromède). Entre ces deux épisodes, l’Arioste conte le combat de Roland contre les Ébudiens, puis le massacre des Ébudiens par les soldats Irlandais débarqués sur ces entrefaites. L’image élude ces combats (st. 46-53).

Annotations :

Signé en bas à gauche « G. Doré », à droite « CH BARBANT »