Aller au contenu principal

Chilpéric ajoute 4 lettres à l’alphabet latin (Ch. F. Toustain, Nouveau traité de Diplomatique) - Pasquier

Date :
1755
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Lieu de conservation :
Hbh/Fu 106-2
Œuvre signée
Légende

Analyse

Les faits sont rapportés dans l’Histoire des Francs de Grégoire de Tours. Grégoire raille les prétentions littéraires de Chilpéric :

« Le roi écrivit aussi des livres de vers à la façon de Sédule ; mais ils n’étaient pas du tout composés selon les règles métriques. Il ajouta aussi plusieurs lettres à notre alphabet, savoir, le omega, des Grecs, le æ, the, uui, qu’il figura de la manière que voici : oméga, psi, dzèta, delta ; il envoya des ordres dans toutes les cités de son royaume pour qu’on enseignât les enfants de cette manière, et pour que les livres anciennement écrits fussent effacés à la pierre ponce, et réécrits de nouveau. »

Suit un long exposé des hérésies de Chilpéric, qui niait la Trinité. Il s’agit donc d’un récit à charge afin de démontrer le caractère tyrannique et absurde du roi qui s’embarrasse de chimères et qui ignore le sens des lettres latines ou grecques. Ce portrait peut être inspiré de ceux de Claude et de Néron chez Tacite. Augustin Thierry dans son Histoire des temps mérovingiens, décrit Chilpéric comme mauvais poète, mauvais théologien, mauvais chrétien et pour finir mauvais souverain…

Annotations :

1. Signé sous la gravure à gauche « J. J. Pasquier inv. sculp. ».
Légende sous la signature : « Chilperic ajoute quatre lettres à l'alphabet latin. Greg. Turon. hist. franc. L. 5. c. 45. »

Composition de l'image :
Consécration (Adoubement, couronnement, dédicace)

Informations techniques

Notice #005356

Image HD

Identifiant historique :
A4675
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Collections en ligne de la Bibliothèque de Bavière (Münchener DigitalisierungsZentrum)