Aller au contenu principal

La servante justifiée (La Fontaine, Contes, Amst. 1685) - De Hooghe

Date :
1685
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)
Sujet de l'image :
RESERVE 4-BL-3335

Analyse

La bordure du parterre de fleurs, où la servante était venue cueillir un bouquet pour sa maîtresse, marque la frontière que transgresse le mari adultère. Cette frontière disparaîtra dans les illustrations de Eisen.

Annotations :

2. Volume 1, page 42.
3. L’amant barbon tirant le linge de la jeune fille reprend le motif de Suzanne et les vieillards. La balustrade de la fontaine, qui structure puissamment la scène dans la composition du Dominiquin (et dans de nombreuses autres toiles du 17e s), est ici remplacée par la bordure du parterre de fleurs, lui-même étrangement vide. La fonction de ce parterre est architecturale avant tout…

Objets :
La scène est observée par effraction
Sources textuelles :
La Fontaine, Contes et nouvelles, la Servante justifiée
Nouvelle tirée de l’Heptaméron (Pléiade, p. 637 ; notice p. 1387)
Marguerite de Navarre (1492-1549), L’Heptaméron (1542-1546)
XLVe nouvelle, LP pp. 516-517

Informations techniques

Notice #006687

Image HD

Identifiant historique :
A6006
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr