Aller au contenu principal
Découverte de la profanation des hosties à l’église St-Merry - Belle

Notice #007027

Image HD

Série de l'image :
Paris, Salon de 1759
Auteur(s) :
Belle, Clément Louis Marie Anne (1722-1806)
1759
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Lieu de conservation :
Paris, Église Saint-Merry

Analyse

Analyse de l'image :
« Par M. Belle, Agréé, Inspecteur de la Manufacture Royale des Gobelins.
   122. La Réparation de la Profanation commise dans l’Eglise de S. Merry à Paris, en 1722.
    Le S. Ciboire, en ayant été enlevé, fut trouvé quelques jours après brisé, & les Hostis répandues sur la terre dans une des Chapelles de cette Eglise, où elles avaient été jettées enveloppées dans un linge. M. Louis Mettra, alors Curé de cette Paroisse, y établit une Fêrte que l’on solemnise tous les ans le Dimanche d’après la Quasimodo, en réparation de cette impiété. M. Pierre Joseph Artaud, qui lui a succédé dans cette Cure en 1744, & qui est actuellement Evêque e Cavaillon, a cru devoir transmettre, par ce Tableau, le souvenir de l’objet de cette Fête.
    On y voit en bas le S. Ciboire & les Hosties renversées, le Curé & quelques Ecclésiastiques suivis du Peuple, sont prosternés dans un saisissement de frayeur & d’adoration. En haut paroît le Pere Etrnel : l’Ange Exterminateur est prêt à venger cet outrage ; la Religion prosternée implore la miséricorde de Dieu pour l’auteurb inconnu de ce sacrilége.
    Ce Tableau destiné à être placé dans l’Eglise de S. Merry, a onze pieds de hauteur sur sept de largeur. » (Livret du Salon de 1759.)
   
   Diderot ne mentionne pas ce tableau dans son bref compte rendu du Salon de 1759.
Annotations :
2. Commandé pour la chapelle de la Communion de Saint-Merry.
Morceau d’agrément du peintre à l’Académie.