Aller au contenu principal
Ovide et Corinne - Carrache
Ovide et Corinne - Carrache

Notice #007545

Image HD

Série de l'image :
L’Arétin d’Augustin Carrache ou Recueil de postures érotiques
Auteur(s) :
Coiny, Jacques Joseph (1761-1809)
Carracci, Agostino (1557-1602)
Date :
1798
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
SMITH LESOUEF E-4
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :

« Doué d’une imagination brillante, plus libertin que sensible, admis à la cour d’Auguste, lié avec tous les beaux esprits de son temps, connu de tout Rome par ses ouvrages galans, on ne doit pas être surpris que ce poête ait mis ses leçons en pratique, et joint souvent l’exemple au précepte.
Il entra fort jeune dans la carrière amoureuse, et il n’avait qu’environ vingt ans, lorsqu’il chanta ses amours pour Corinne.
Malgré les petites querelles, les jalousies, les brouilleries, les vivacités un peu brutales qu’il se permettait de tems en tems envers elle, il paraît que cette femme charmante fut toujours sa maîtresse chérie.
Il est vrai que Corinne ne craignit pas de lui faire quelques infidélités. Elles étaient bien pardonnables, puisque cette belle ne pouvait ignorer celles d’Ovide, qui les publiait dans ses poësies et qui lui donnait ses propres esclaves pour rivales.
S’il faut en croire notre poête, il devait être un vaillant champion dans les combats de Vénus ; car il se vante d’avoir jadis donné neuf preuves consécutives d’amour dans une nuit passée avec Corinne, et de s’être encore montré depuis peu passablement énergique. »