Aller au contenu principal

Renaud abandonne Armide (version de la villa Valmarana) - Tiepolo

SĂ©rie de l'image :
Date :
1757
Nature de l'image :
Fresque
Dimensions (HxL cm) :
220x310 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
Salle de la Jérusalem délivrée

Analyse

L’espace restreint de la scĂšne, Ă  droite, est dĂ©limitĂ© par l’arbre central et un second tronc, inclinĂ©, qui permet Ă  Tiepolo d’inscrire Armide Ă©plorĂ©e sur le rivage dans un triangle. La pointe de ce triangle, Ă  l’extrĂȘme droite, est occupĂ©e par un miroir qui identifie le triangle de l’espace restreint au cĂŽne optique constitutif de toute reprĂ©sentation en perspective. A gauche, l’espace vague est occupĂ© par Renaud, qui se retourne une derniĂšre fois pour affronter le regard d’Armide, avant de partir pour JĂ©rusalem avec Charles et Ubalde. Un bateau les attend Ă  l’arriĂšre plan. A terre, le bouclier d’Ubalde Ă©voque l’épisode prĂ©cĂ©dent : c’est en prĂ©sentant Ă  Renaud son bouclier comme un miroir qu’Ubalde lui a fait prendre conscience de ce qu’il Ă©tait devenu, non plus un chevalier mais un esclave effĂ©minĂ© d’Armide. Bouclier Ă  gauche et miroir Ă  droite se rĂ©pondent donc. Renaud regarde Armide de par derriĂšre et de l’autre cĂŽtĂ© du trnc : son regard est dĂ©sormais distanciĂ©, barrĂ© par l’écran de la reprĂ©sentation. Il

Composition de l'image :
ScĂšne (espace vague/espace restreint)
Objets :
ScĂšne Ă  deux
Miroir
La scĂšne a un public
Sources textuelles :
La JĂ©rusalem dĂ©livrĂ©e, chant 16 (Renaud dans le jardin d’Armide)
Sujet de recherche :
S. Lojkine, La ScÚne de roman, chap. 2 (La Jerusalem délivrée)

Informations techniques

Notice #000803

Image HD

Identifiant historique :
A0122
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Collection particuliĂšre
Bibliographie :
Chantal Eschenfelder,Tiepolo, Könemann, Cologne, 1998
n° 118, p. 114