Aller au contenu principal
Énée blessé repart au combat (Énéide, Strasbourg, 1502) - Grüninger > Brant
Énée blessé repart au combat (Énéide, Strasbourg, 1502) - Grüninger > Brant

Notice #008133

Image HD

Date :
1502
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
Cod. Heid. 370,319 (Signatur/Shelfmark UB)
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :

Au-dessus de l’image, 12 vers de Viorgile en deux colonnes, sans commentaire. L’effet de légende produit par quelques vers entourés de commentaires disparaît.
    « jamque secuta manum nullo cogente sagitta
   excidit, atque novae rediere in pristina vires…
   … summaque per galeam delibans oscula fatur » (XII, 423-434)
   Le vieil Iapyx soigne Énée blessé d’une flèche. Miraculeusement, Énée retrouve toute sa vigueur. Iapyx n’est pas représenté sur l’image.
   
   L’image représente Énée au premier plan à gauche, s’appuyant sur sa lance (398) et sur son fils Ascagne (399). Plus à droite, ce sont les exploits des Troyens retournés au combat : Énée, toujours fidèle au pacte passé avec Turnus, refuse d’étendre à terre les fuyards (464). Le dessinateur semble donc avoir représenté Ascagne étendant morts les Rutules. En haut à droite, Juturne pousse le cocher de Turnus et prend sa place (468). Au centre Messape lance son javelot contre Énée, qu’il atteint traitreusement de dos (488).
   

Annotations :

2. Folio CCCCI recto.