Aller au contenu principal
Entrée du cheval à Troie (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant
Entrée du cheval à Troie (Énéide, Strasbourg, 1502) - J. Grüninger > S. Brant

Notice #008153

Image HD

Série de l'image :
Publii Virgilii Maronis Opera, Strasbourg, J. Grüninger, 1502, in-F°
Auteur(s) :
Grüninger, Jean (actif à Strasbourg de 1482 à 1531)
Brant, Sébastien (1458-1521)
Date :
1502
Nature de l'image :
Gravure sur bois
Sujet de l'image :
Guerre de Troie. Le cheval de Troie
Lieu de conservation :
Heidelberg, Universtätsbibliothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Cod. Heid. 370,319 (Signatur/Shelfmark UB)
Traitement de l'image :
Image web

Analyse

Analyse de l'image :

qualis mugitus, fugit cum saucius aram
taurus et incertam excussit ceruice securim. (II, 223-224)
   [Ainsi mugit, quand blessé il s’échappe de l’autel,
   le taureau, et de son encolure il fait tomber la hache mal assurée.]
   Cette métaphore épique décrit l’agonie de Laocoon. On distingue à gauche Laocoon et ses fils morts. A droite les deux serpents viennent se glisser sous le bouclier de Pallas, debout à l’entrée de son sanctuaire (225-227). Le reste de l’image vient après les vers de légende :
   Dans la partie supérieure de l’image, la foule des Troyens se presse dans le trou de la muraille éventrée (234) pour laisser passer le cheval, qu’on a placé sur des roues (235).

Annotations :

2. Folio CLXIV verso.