Aller au contenu principal
Bertelai aux pieds d’Arthur (Lancelot du lac, Ms Fr118) - M. des cleres femmes

Notice #008218

Image HD

Série de l'image :
Lancelot du lac, Bnf ms fr 118
Date :
Entre 1400 et 1415
Nature de l'image :
Enluminure
Sujet de l'image :
Sujet médiéval. Guenièvre embrasse Lancelot
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Français 118, folio 265
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
Bertelai, malgré son grand âge, se déclare champion de la fausse Guenièvre :
    « Alors la demoiselle prend de nouveau par la main le chevalier qui l’accompagnait et qui s’appelait Bertelai le vieux. Elle l’amène devant le roi et lui dit : Bertelai, prononcez votre défi. […] Aussitôt le chevalier s’agenouille devant le roi et se propose pour la bataille, dans les conditions fixées par la demoiselle. Monseigneur Gauvain le regarde, fâché d’avoir affaire à un homme d’un si grand âge. »
   On distingue à gauche Guenièvre, reconnaissable à sa robe rouge et à sa couronne. A droite, Arthur siège sur son trône. Devant lui, Bertelai est agenouillé. Célice, la demoiselle de Carmélide, en robe verte (et non plus bleue comme dans l’enluminure précédente ?), le soutient par l’épaule.
   Entre Guenièvre et Célice, l’homme en manteau bleu et chapeau vert est probablement Gauvain, qui s’interpose et prend la défense de la reine : dans le texte, il tient une badine à la main (p. 101), dont on ne voit pas trace ici.
   Derrière Gauvain, portant un grabnd chapeau bleu et blanc, c’ets probablement Dodinel le sauvage, qui jure devant Dieu qu’il ne combattra pas un chevalier aussi vieux que Bertelai (p. 105).
   Difficile d’identifier les autres personnages, notamment le page vêtu de vermillon à gauche. En tous cas ni Lancelot, ni Galehaut n’assistent à ce premier procès.