Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

La Biche au bois. 1. Arrivée de l’écrevisse - (Contes des fées, Garnier)

Notice précédente Notice n°98 sur 160 Notice suivante

Date :
Entre 1850 et 1880
Nature de l'image :
Gravure
Dimensions (HxL cm) :
6x9,5 cm
Sujet de l'image :

Analyse

La reine a enfin accouché d’une petite fille. Elle invite les fées qui lui ont annoncé cette naissance et toutes lui apportent de somptueux cadeaux. Mais la reine a oublié l’écrevisse, c’est-à-dire la fée de la fontaine qui l’avait menée aux autres fées. Celle-ci se présente au palais, furieuse de n’avoir pas été invitée.

« La reine ravie, les remerciait mille et mille fois des faveurs qu’elles venaient de faire à la petite princesse, lorsque l’on vit entrer dans la chambre une si grosse écrevisse, que la porte fut à peine assez large pour qu’elle pût passer : “Ha ! trop ingrate reine, dit l’Écrevisse, vous n’avez donc pas daigné vous souvenir de moi ? Est-il possible que vous ayez si tôt oublié la fée de la Fontaine, et les bons offices que je vous ai rendus en vous menant chez mes sueurs ? Quoi ! vous les avez toutes appelées, je suis la seule que vous négligez : il est certain que j’en avais un pressentiment, et c’est ce qui m’obligea de prendre la figure d’une Ecrevisse, lorsque je vous parlai la première fois, voulant marquer par là que votre amitié au lieu d’avancer .”  »

Annotations :

2. P. 332.

Items :
Ecrevisse
Sources textuelles :
Mme d’Aulnoy, La Biche au bois (FàM, 1698, t1)

Informations techniques

Notice #008440

Image HD

Identifiant historique :
A7759
Traitement de l'image :
Photo numérique
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)