Aller au contenu principal
Contes chinois. Abdal-Moal (Dessins pour le Cabinet des Fées) - Marillier

Notice #008551

Image HD

Série de l'image :
Marillier, Dessins pour le Cabinet des fées, 2 vol., 1785
Auteur(s) :
Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)
Date :
1785
Nature de l'image :
Dessin (lavis)
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Fonds Rothschild, Picot 225
Traitement de l'image :
Photo numérique

Analyse

Analyse de l'image :
Le narrateur, ayant aidé un philosophe à s’échapper de prison, a reçu de lui divers secrets, dont l’élixir de Jouvence. Grâce à cet elixir, il a guéri la reine de Damas et l’a épousée. Ils règnent prendant plus de quatre-vingts ans sans vieillir.
    Le narrateur s’égare un jour à la chasse. Il entre dans une petite maison pour demander de l’eau. Tout le monde se prosterne en reconnaissant le sultan de Damas. Le père prétend alors que sa fille, la belle Doulzagar, est follement amoureuse du sultan.
   
    Marillier met en scène la recontre du sultan de Damas et de Doulzagar, emmenée par sa mère à l’intérieur de la maison alors que le sultan s’avance pour demander de l’eau.
Annotations :
1. Au-dessus de l’image, en haut à gauche, « contes chinois », à droite « 36ème soirée. tom. 19. »
Légende dans le cartouche : « Dieu est grand, nous sommes maintenant a | l’ombre du Roy des Rois. »
2. 2ème illustration du volume 19.