Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Le miracle de Fanjeaux : les livres cathares à l’épreuve du feu - P. Berruguete

Notice précédente Notice n°3 sur 3

Date :
Entre 1493 et 1499
Dimensions (HxL cm) :
122x83 cm
Lieu de conservation :
P000609

Analyse

Le Miracle de Fanjeaux.
En 1207, la joute oratoire qui opposa Dominique à Guilhabert de Castres, évêque cathare, aboutit à l’ordalie (jugement de Dieu) par le feu. Après que les écrits des deux orateurs eurent été jetés dans le feu, ceux de Guilhabert de Castres brûlèrent, alors que ceux de Dominique échappèrent aux flammes en s’élevant par trois fois au-dessus du foyer.
Selon les versions, ce miracle se produisit soit à Montréal soit à Fanjeaux.
L’année suivante commençait la Croisade contre les Ambigeois.
(Voir Jourdain de Saxe, Libellus sur les origines de l’Ordre des Prêcheurs, qui place l’épisode à Fanjeaux tandis que Pierre des Vaux de Cernai raconte une histoire légèrement différente qu’il place à Montréal : c’est une feuille, schedula, non un livre entier, qui y aurait échappé aux flammes.)

Annotations :

2. Retable de saint Dominique. Monastère dominicain de saint Thomas, Ávila.

Items :
Livre(s) au feu

Informations techniques

Notice #009153

Image HD

Identifiant historique :
A8472
Traitement de l'image :
Image web