Aller au contenu principal
Flux des esprits animaux depuis la glande pinéale (Descartes, De l’Homme, 1664)

Notice #009497

Image HD

Série de l'image :
René Descartes, Traité de l’Homme, Paris, Claude Clerselier, 1664
1664
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Histoire des sciences
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
R-3530 ; RES P-R-651
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr

Analyse

Analyse de l'image :
La figure 27, reproduite ici, représente l’activité débordante de la glande pinéale dans le cerveau « pendant le temps de la veille », envoyant simultanément une multitude de faisceaux d’esprits dans les divers canaux nerveux : à l’opposé (fg. 28), pendant le sommeil et les songes, la glande ne renvoie que quelques faisceaux d’esprits dans les nerfs.
Annotations :
2. Figure 27 du Traité de l’Homme, publié en 1664 à titre posthume par Claude Clerselier : L’Homme de René Descartes et un Traité de la Formation du fœtus du mesme autheur, avec les remarques de Louys de La Forge,... sur le Traité de l’homme de René Descartes et sur les figures par luy inventées, Paris, Charles Angot, 1664, in-4°.