Aller au contenu principal
Acis et Galatée - Poussin

Acis et Galatée - Poussin

Date :
Entre 1627 et 1628
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Dimensions (HxL cm) :
98x137

Analyse

Annotations :

3. Il semble que Poussin se soit inspiré d’une peinture de Sisto Badalocchio, que nous connaissons par la gravure de G. G. Frezza (voir lien), notamment pour le Triton enlevant la Néréide à droite. Déjà la gravure de Bernard Salomon installait cette répartition de l’espace pour la scène (voir lien).

Analyse de l'image :

Le cyclope Polyphème est amoureux de la néréide Galatée, qui aime le berger Acis. Pendant qu’il joue un air de mélancolie à la flûte de Pan, Acis et Galatée s’ébattent à l’abri de ses regards. La fin sera tragique. Voir Ovide, Métamorphoses, XIII, 738sq, repris par Marino.
   Tristan l’Hermite consacrera un poème à « Polyphème en furie » dans « La Lyre » (1641) :
    Je vous vois, couple infâme, enivré de plaisir,
   Quand vos secrets complots m’ont enivré de rage.
   Est-ce ainsi qu’on trahit mon amoureux désir,
   Et que l’on ose encore irriter mon courage ?
    Je vous vois, ménagez votre peu de loisir,
   Vous ne me ferez plus que ce dernier outrage :
   Ce morceau de rocher que je vais vous choisir
   Vous presse de bientôt achever votre ouvrage.
    Maintenant je vous tiens, rien ne peut détourner
   Le juste châtiment que je vais vous donner,
   Il faut que de ce coup je vous réduise en poudre.
    Ainsi dit le Cyclope à deux amants transis.
   Sa voix fut un tonnerre, et la pierre une foudre,
   Qui meurtrit Galatée, et fit mourir Acys.
   (éd. J. P. Chauveau, TLF, Droz, 1977, p. 99)

Composition de l'image :
Sources textuelles :
Ovide, Métamorphoses, 13 (Achille/Polyxène/Acis&Galatée)
vv. 738-884
Sujet de recherche :
S. Lojkine, La main tendue, le regard démasqué (Poussin et Greuze)

Informations techniques

Notice #000978

Image HD

Identifiant historique :
A0297
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Bibliographie :
P. Rosenberg et L. A. Prat, Nicolas Poussin (cat), RMN, 1994
n° 22, p. 165