Aller au contenu principal
Auteurs & Autrices :
  • Moulin Fabrice
  • Noûs Camille

Résumé :

On se propose ici d’interroger la radicalité du projet sadien en explorant les espaces que les romans parcourent ou rêvent, et plus particulièrement cette frontière, héritée du roman libertin mondain – mais poussée à l’extrême chez Sade – , entre l’intime et la représentation, l’alcôve et le théâtre. On cherche à mettre en lumière un paradoxe, qui traverse toute l’œuvre de Sade, entre le rêve d’enfouissement et le délire d’étalage, le désir de retraite sans limite et celui d’expansion infinie. Un paradoxe qui semble toucher au cœur du fantasme sadien et dont on observe la dynamique à l’échelle des architectures (le château matriciel de Silling), des discours (les rêves des grands libertins), comme de la poétique même du roman (la structure de la Philosophie dans le boudoir ).

Type de document : Journal articles