Aller au contenu principal

Le cycle composé de neuf toiles fut commandé par la Scuola Sant’ Orsola, une petite association vénitienne, probablement aristocratique, dont la fondation remontait au 15 juillet 1300, et qui fut dissoute par Napoléon en 1812. Les tableaux appartiennent depuis cette date aux Galeries de l’Académie. La légende de sainte Ursule a été peinte également en 1355 par Tommaso da Modena pour l’église Santa Margherita à Trévise (actuellement au musée municipal) et en 1488 par Memling sur la châsse de l’hôpital Saint-Jean à Bruges. Les toiles n’ont pas été réalisée dans l’ordre de la narration, qui est celui dans lequel elles sont présentées ici. La plus ancienne est la septième : elle fut livrée en spetembre 1490. Parmi les toiles datées, les plus tardives sont de 1495 (la quatrième et la sixième), mais le travail du se prolonger au-delà de cette date. Des restaurations nombreuses ont parfois altéré la composition originale, comme en témoigne la comparaison avec les gravures de G. Del Pian (1728).