Aller au contenu principal

La Folle journée ou le mariage de Figaro, Comédie en cinq Actes, en Prose par M. de Beaumarchais. Représentée pour la première fois par les Comédiens Français ordinaires du Roi, le Mardi 27 avril 1784. Au Palais Royal, chez Ruault, Libraire, près le Théâtre, N° 216. M.DCC.LXXXV. In-8 °, [4]-LVI-237 pages, 5 planches. En épigraphe sur la page de titre : En Faveur du badinage, Faites grâce à la raison. Vaud. de la Pièce. Edition originale : Bnf 8-YTH-7405, 8-YTH-7408, Rés P-YF-295, Rés P-YF-298, RES-YF-4107, 8-YTH-7409, Arsenal GD-10769 …etcNumérisé sur Gallica à partir de l’exemplaire Rés.p Yf 59. Microfilm R65844. Autre cote Bnf SMITH LESOUEF R-3736 Contient 5 estampes gravées sur cuivre d’après les dessins de Jacques Philippe Joseph de Saint Quentin. Graveurs : Jean-Baptiste Liénard, Louis-Michel Halbou, Charles-Louis Lingée. [Première pl. avant p. 4 : Dans l’appartement de Figaro et Suzanne, le comte Almaviva en compagnie de Basile découvre Chérubin caché dans un fauteuil.] "Ce tour-ci vaut l’autre". [Pl. en reg. p. 39 : Dans les appartements de la Comtesse, le comte Almaviva, croyant trouver caché l’amant de son épouse, découvre Suzanne. Acte II, scène XVII.] "Je