Aller au contenu principal

Hartmann Schedel, Das Buch der Croniken und Geschichten, Nuremberg, Anton Koberger, 1493. Traduit en latin par Georg Alten. In folio.Les Chroniques de Nuremberg furent un véritable projet collectif, dirigé par Sebal Schreyer (1446-1520) et son beau-frère Sebastian Kammermaister (1446-1503), deux riches hommes d’affaires de la ville. Schreyer notamment était très impliqué dans les affaires culturelles et économiques de Nuremberg. Il s’occupait de financer la bibliothèque de St Sebald et de l’achat des livres pour les notables de la ville. C’est lui qui eut l’idée d’une nouvelle histoire du monde illustrée : il poussa à la publication en 1488 des Chronica Neronpergensium, la première version, latine, des Chroniques de Nuremberg et fut probablement à l’origine du contrat signé avec Anton Koberger. L’imprimeur Anton Koberger (1440-1513) possédait l’une des plus importantes maisons d’édition d’Europe. Bien qu’il n’ait commencé à éditer à Nuremberg que vers 1470, en 1500 il avait déjà produit environ 250 titres, dont certains à plusieurs milliers d’exemplaires. Les Chroniques de Nuremberg sont illustrées de plus de 1800 gravures sur bois de Michael Wohlgemuth et de son gendre Wilhelm Pleydenwurf mais aussi par le jeune Albrecht Dürer pour quelques gravures qui s’approchent des illustrations de son Apocalypse.Exemplaires Bnf : RES-G-140, RES-G-504, RES-G-505.