Aller au contenu principal

Inspirées par Jean 1er Bérain (1640-1711), décorateur, costumier et ordonnateur de mascarades, ces tapisseries furent tissées à partir des cartons de Jean-Baptiste Monnoyer. Chaque tapisserie est conçue comme une scène de théâtre, dont la structure de base est un rideau de fond de scène et deux colonnes latérales, cette structure étant soumise à toute une série de variations d’une tapisserie à l’autre. Par ce décor qui annonce déjà le style rococo, le dispositif de représentation scénique renoue sans le savoir avec la vieille disposition tabernaculaire médiévale.