Aller au contenu principal

Copié à Naples par Pietro Ursuleo. Celui-ci a également réalisé pour le roi Alphonse d’Aragon les mss. BnF, Latin 6262A et 7804. Ecriture humanistique. Décoration réalisée par l’enlumineur Matteo Felice. - Parchemin. - A+208 fol. précédés et suivis d’une garde de papier. - 300 x 220 mm (just. 190 x 120 mm). - Réglure à la mine de plomb. - Reliure de parchemin souple XVIIe ou XVIIIe siècle Vraisemblablement commandé par Alphonse V d’Aragon, dit le Magnanime, roi d’Aragon et de Sicile en 1416, roi de Naples en 1442 (après avoir triomphé de René d’Anjou), mort en 1458 (portrait dans la bordure du fol. 1, avec la légende « Alfonsus rex Aragonum » ; ses armes figuraient probablement au bas du fol. 1 mais l’écu a été recouvert d’or) ; bibliothèque des rois Aragonais de Naples ; le manuscrit n’est pas saisi par Charles VIII en 1495 ; le manuscrit passe par la collection Bouhier ; le manuscrit n’apparaît pas dans le catalogue réalisé pour Jean III Bouhier (1607-1671), réalisé vers 1662-1666, mais dans celui réalisé pour Jean IV Bouhier (1673-1746), seigneur de Pouilly, de Buffon, puis de Lantenay, conseiller au Parlement de Paris (1693), président à mortier (1704-1727), membre de l’Académie française (1727) (Ronsin, p. 224 : Cat. III : C 11 ; f. A : « codex ms. bibliothecae Buherianae C 11. MDCCXXXII » ; à la mort du président Bouhier, passe à Marc-Antoine Bernard Claude Chartraire (1737-1781), marquis de Bourbonne-les-Bains, son gendre ; acheté par l’abbaye de Clairvaux à la mort ; saisie révolutionnaire ; conservé avec la bibliothèque de Clairvaux à Arcis-sur-Aube puis à Troyes ; prélevé en 1804 par Chardon de la Rochette et Prunelle pour la Bibliothèque impériale.