Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Rodomont, Mandricard & Doralice en route pour Paris (Rolfur Valgrisi 1562 ch25)
Rodomont, Mandricard & Doralice en route pour Paris (Rolfur Valgrisi 1562 ch25) Auteur : Dosso Dossi, Giovanni de Lutero dit (1489-90/1542)

Cette notice fait partie d’une série : Lodovico Ariosto, Orlando furioso, Venise, V. Valgrisi, 1562, con privilegio (pièce ou n° 25 / 46)

Datation : entre 1556 et 1562

Source textuelle : Roland furieux, chant 25 (Roger délivre Richardet)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure sur bois
Dimensions :  Hauteur 21,4 * Largeur 13,8 cm

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Résac yd 389
Notice n° A1515   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Rodomont, Mandricard & Doralice vont à Paris (Rolfur Valvassori 1566, ch25) // Rodomont, Mandricard et Doralice (Rolfur Franceschi 1584 ch25) - G. Porro

Analyse de l’image :
        La partie inférieure de la gravure représente la strophe 3, qui récapitule la situation du récit à l’issue du chant 24 : Rodomont et Mandricard, rivaux qui se disputent la possession de Doralice, ont interrompu leur combat à la demande du messager d’Agramant. Tous trois (MAN, DO., RO.) se dirigent vers Paris pour prêter main forte aux Sarrasins. Ils sont précédés par le nain (NA.) qui avait conduit Mandricard jusqu’à Rodomont.     Au second plan, à gauche, les trois cavaliers sont représentés rencontrant Vivian et Maugis (MAL., VI.) en armes ainsi que Richardet et Aldigier (RI. ALD) désarmés, de part et d’autre d’une fontaine. Plus haut se tient Marphise (MAR.) (str. 4). Les cinq chevaux de ces personnages, disposés au-dessus d’eux, matérialisent la rupture narrative : « Je vous dirai ailleurs qui ils étaient, non maintenant, car j’ai à vous parler auparavant de Roger... »     Sur la droite, Roger de dos (RV.) reçoit un messager (MES.) d’Agramant lui demandant également de venir à Paris au secours des Sarrasins. La dame qui l’accompagne (qu’il a rencontrée lorsqu’il cheminait avec Bradamante en direction de Vallombreuse, voir XXII, 36-45) l’entraîne cependant, en haut à droite, « dans une ville que le roi Marsile possédait au beau milieu de la France » (str. 7).     Roger met en fuite les habitants rassemblés autour du bûcher où Richardet devait être exécuté (str. 11). Au coin intérieur gauche de la citadelle, la dame délivre Richardet (RI.) et l’arme. Sur la droite, Richardet monté sur un cheval poursuit lui-même les habitants de la ville.     Sur la gauche, Richardet et Roger (RI., RV.) chevauchant côte à côte arrivent en vue du château d’Aigremont (AGRIS.). Ils sont accueillis dans la cour par Aldigier qui leur annonce que Maugis et Vivian, prisonniers de Lanfuse, seront bientôt livrés à Bertolas (str. 74-77).     Tout en haut à gauche, Richardet et Roger sont conviés à un banquet, où Aldigier donne à Roger la place d’honneur (au bout à droite) pour le remercier d’avoir proposé d’aller délivrer Maugis et Vivian (str. 80).     Mais Roger balance : il a promis de rejoindre Agramant ; il doit rejoindre Bradamante à Vallombreuse ; il vient de promettre de délivrer les deux frères. Comment honorer des promesses aussi contradictoires ?     Sur la droite, en pleine nuit, Roger écrit à Bradamante pour lui exliquer la situation (str. 85-92).     Plus à droite, hors du château, Richardet, Roger et Aldigier (RI., RV., AL.), dont le groupe est représenté deux fois, se dirigent vers l’endroit où Maugis et Vivian doivent être livrés. Là ils rencontrent Marphise (MAR.).


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n° 2301847 du 31/01/2003    Cliché n° NBA088665
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 20/08/2003
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 26/11/2019
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.