Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Roland dans le château d’Atlant (Roland furieux Franceschi 1584 ch12) - G. Porro
Roland dans le château d’Atlant (Roland furieux Franceschi 1584 ch12) - G. Porro Auteur : Porro, Girolamo (1520-1604), graveur, dessinateur et écrivain d’art

Cette notice fait partie d’une série : Lodovico Ariosto, Orlando furioso, Venise, F. de Franceschi, 1584 (pièce ou n° 12 / 46)

Datation : 1584

Source textuelle : Roland furieux, chant 12 (le château-vortex d’Atlant ; Roland trouve Isabelle)

Sujet de l’image : Fiction, 16e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Résac yd 396
Notice n° A2340   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Roland au château d’Atlant (Roland furieux Venise Valgrisi 1562 ch12)

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
3. La gravure ne suit que très lâchement la composition de l’édition Valgrisi, sans l’inverser. L’insistance sur le cheminement peut être mise en relation avec la gravure du chant V.

Analyse de l’image :
         Au premier plan à droite, le géant (GIGANTE) qui enlève le simulacre d’Angélique est poursuivi par Roland. La poursuite est représentée une seconde fois au second plan, mais dans l’autre sens : le géant entre dans le palais d’Atlant ; Roland, le suit, sa lance toujours abaissée. Au-dessus de Roland survient Angélique, qui se dirige également vers le palais.     Dans le palais d’Atlant, au rez-de-chaussée Roland descendu de cheval erre sous les arcades. Au premier étage il apparaît dans la fenêtre centrale, suivi de Ferragus. Au second on distingue, de gauche à droite, Sacripant, Roger et Angélique.     Sortant du palais d’Atlant, Sacripant, Roland et Ferragus poursuivent Angélique, dont le cheval franchit une butte. Au-dessus, toujours à droite, sous les yeux de Sacripant, Roland et Ferragus se disputent à propos du casque de Roland. De sa main gauche, celui-ci entreprend de l’ôter pour l’accrocher à l’arbre derrière lequel se trouve Angélique, invisible aux chevaliers. Girolamo Porro n’a pas choisi de traiter le même épisode que dans l’édition Valgrisi (ou même Valvassori) : ce n’est pas le vol du casque parAngélique, mais le geste de Roland ôtant son casque. L’instant choisi précède l’événement proprement dit, au lieu de le conclure. On est déjà dans une logique de l’instant prégnant.     L’épisode du vol du casque est représenté au-dessus, au centre, tandis que Sacripant, sur la gauche, s’en va. A droite, Ferragus poursuit Angélique et récupère près d’une rivière le casque qu’Angélique a laissé échapper. A gauche, Roland met en déroute les renforts sarrazins devant Paris, tuant Alzird et terrassant Manilard. Tout en haut à droite, Roland parvient à la grotte des brigands, où Isabelle est enfermée : de cette grotte (Grotta) on ne distingue que le trou d’entrée.         La composition de la gravure ne fait pas ressortir nettement des territoires distincts. Le palais d’Atlant, exceptionnellement, occupe moins de place et est moins élaboré que celui de l’édition Valgrisi. Ici, la logique mise en œuvre est essentiellement narrative : on suit en lacet la poursuite du géant jusqu’à l’entrée dans le palais, puis la poursuite d’Angélique, enfin les hauts faits de Roland.


Sujet de recherche : Iconographie du Roland furieux
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Scanner
Photographie sur papier    Commande n° 2315005 du 03/10/2003
Localisation de la reproduction : Montpellier, Inst. de rech. sur la Renaissance l’âge classique & les Lumières
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 18/02/2004
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 14/12/2020
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.