Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Supériorité de l’éloquence sur la bravoure (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Supériorité de l’éloquence sur la bravoure (Alciat, Emblematum Libellus, 1542)
Cette notice fait partie d’une série : Andreas Alciatus, Emblematum Libellus, Paris, Wechel, 1542 (pièce ou n° 94 / 116)

Datation : 1542

Sujet de l’image : Allégorie

Nature de l’image : Gravure sur bois

Lieu de conservation : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Notice n° A4228   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : L’Éloquence supérieure à la Force (Baudoin, 1638) - Briot

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Eloquentia fortudine praestantior. [Emblème] XCIII. Arcum laeva tenet, rigidam fert dextera clavam,   Contegit et Nemees corpora nuda leo. Herculis haec igitur facies? Non convenit illud   Quod vetus, et senio tempora cana gerit. Quid quod lingua illi levibus traiecta catenis,   Queis fissa facile is allicit aure viros? Anne quod Alciden lingua, non robore Galli   Praestantem populis iura dedisse ferunt? Cedunt arma togae, et quamvis durissima corda   Eloquio pollens ad sua vota trahit. 2. Traduction française par Lefevre, Paris, Wechel, 1536 (même gravure) : Eloquence vault mieulx que force. L’arc en la main, en l’autre la massue, Peau de lyon estant cy aperceue, Pour Hercules me faict ce vieillart croire. Mais ce qu’il a marque de si grand gloire: Que mener gens enchainez a sa langue Entendre veult, qu’il feist tant bien harengue, Que les Francois pour ses dits de merveilles, Furent ainsi que pris par les oreilles. Si donc il a par loix & ordonnances Rangé les gens, plustos

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Munich, Bayerische Staatbibliothek
Traitement de l’image : Scanner
Localisation de la reproduction : Paris, Bibliothèque de l’École normale supérieure
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 18/02/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 26/09/2018
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.