Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Loup et le chien (Fables de La Fontaine, Barbin, 1668) - Chauveau
Le Loup et le chien (Fables de La Fontaine, Barbin, 1668) - Chauveau Auteur : Chauveau, François (1613-1676)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : Fables choisies mises en vers par M. de La Fontaine, in-4°, Denys Thierry, 1668 (pièce ou n° 5 / 115)

Datation : 1668

Source textuelle : La Fontaine, Fables (1668-1692) Livre I, Fable 5, Pléiade p. 35

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Versailles, Bibliothèque municipale centrale, Rés. Lebaudy in-4 32
Notice n° A4822   (n°1 sur 1) 
Comparaison avec d’autres notices : Le Loup et le Chien (La Fontaine, Desaint et Saillant, 1755) - Oudry // Le loup et le chien (Fables de La Fontaine, Hachette, 1868) - Doré

1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé en bas au centre « F. C. »
2. Livre I, Fable 5.

Analyse de l’image :
    A droite, le chien gras et poli, mais dont le col est pelé ; à gauche, le loup maigre. Le moment choisi par Chauveau n’est pas celui initial de la rencontre, mais celui, final, où le loup se retourne vers le chien, remarque son col pelé et fronce les sourcils. Le chien lui répond alors décontenancé. La maison des maîtres du chien occupe l’arrière-plan.
   
   Texte de la fable :
   Un Loup n’avait que les os et la peau ;
   Tant les Chiens faisaient bonne garde.
   Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
   Gras, poli, qui s’était fourvoyé par mégarde.
   L’attaquer, le mettre en quartiers,
   Sire Loup l’eût fait volontiers.
   Mais il fallait livrer bataille
   Et le Mâtin était de taille
   A se défendre hardiment.
   Le Loup donc l’aborde humblement,
   Entre en propos, et lui fait compliment
   Sur son embonpoint, qu’il admire.
   Il ne tiendra qu’à vous, beau sire,
   D’être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
   Quittez les bois, vous ferez bien :
   Vos pareils y sont misérables,
   Cancres, haires, et pauvres diables,
   Dont la condition est de mourir de faim.
   Car quoi ? Rien d’assuré, point de franche lippée.
   Tout à la pointe de l’épée.
   Suivez-moi ; vous aurez un bien meilleur destin.
   Le Loup reprit : Que me faudra-t-il faire ?
   Presque rien, dit le Chien : donner la chasse aux gens
   Portants bâtons, et mendiants ;
   Flatter ceux du logis, à son maître complaire ;
   Moyennant quoi votre salaire
   Sera force reliefs de toutes les façons :
   Os de poulets, os de pigeons,
   Sans parler de mainte caresse.
   Le loup déjà se forge une félicité
   Qui le fait pleurer de tendresse.
   Chemin faisant il vit le col du Chien, pelé :
   Qu’est-ce là  ? lui dit-il.  Rien.  Quoi ? rien ? Peu de chose.
   Mais encor ?  Le collier dont je suis attaché
   De ce que vous voyez est peut-être la cause.
   Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
   Où vous voulez ?  Pas toujours, mais qu’importe ?
   Il importe si bien, que de tous vos repas
   Je ne veux en aucune sorte,
   Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor.
   Cela dit, maître Loup s’enfuit, et court encor.

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Cachan, Stéphane Lojkine
Traitement de l’image : Photographie numérique
    Commande n°
Localisation de la reproduction : Collection particulière
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 09/11/2006
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 09/01/2016
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.