Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Le Hibou-Spectateur (Rétif, Nuits de Paris, 1788, t. I) - Sergent
Le Hibou-Spectateur (Rétif, Nuits de Paris, 1788, t. I) - Sergent Auteur : Sergent, Antoine François (1751-1847)

Cette notice fait partie d’une série : Rétif de la Bretonne, Les Nuits de Paris, 16 vol. in-12°, [Londres,] 1788-94 (pièce ou n° 1 / 18)

Datation : 1788

Source textuelle : Rétif de la Bretonne, Les Nuits de Paris (1788-9)

Sujet de l’image : Fiction, 18e siècle

Objets indexés dans l’image :
Autre scène au second plan / Hibou
Dimensions :  Hauteur 12,8 * Largeur 8 cm

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, 8-Z LE SENNE-5618 (1)
Notice n° A5773   (n°1 sur 18)  Notice suivante  Toutes les notices 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
2. Tome I, frontispice.
Le sujet de la 1re figure est indiqué page 2, en note, à la suite d’un court préambule, et en caractères plus petits :
« (1) SUJET DE LA 1.re FIGURE.
Le Hibou-Spectateur, marchant la nuit dans les rues de la Capitale : On voit au-dessus de sa tête voler le Hibou, & dans les rues, un Enlèvement de Filles ; des Voleurs qui crochetent une porte ; le Guet-à-cheval et le Guet-à-pied : [Saut de ligne] “Que de choses à voir, lorsque tous les yeux sont fermés” ! »
Le guet à cheval assiste à l’enlèvement de filles à gauche, allusion à la 25e nuit ; le guet à pied surprend les voleurs crochetant une porte à droite (ou plutôt Rétif surprend les voleurs faisant un trou au mur à côté de la porte, 7e nuit). L’amoncellement du 1er plan à gauche n’est pas clair. Un falot éclaire la rue. (Voir 2e partie, 47e nuit, Bouquins p. 701, et 3e partie, 61e nuit, l’aveugle éclairé, p. 736)

Analyse de l’image :
    Portrait de Rétif en Spectateur-nocturne, vêtu de son grand chapeau et de son manteau, et accompagné du Hibou-spectateur.
   Page 3, on peut lire :
    « I NUIT
    Il était onze heures du soir : J’errais seul dans les tenèbres, en me rappelant tout ce que j’avais vu depuis trente ans. Tout-à-coup une idée me frappe : mon imagination s’embrase : Mais les idées confuses qui se presentent, ne me permettent pas de les classer. Dans ce desordre d’idées, j’avance, je m’oublie, et je me trouve à la pointe orientale de l’Ile Saint-Louis. C’est un baume salutaire, qu’un lieu chéri ! Il me sembla que je renaissais : mes idées s’éclaircirent ; je m’assis sur la pierre, ét à la tremblante lumière de la Lune, j’écrivis rapidement :
   PREMIERE NUIT.
   PLAN.
   Hibou ! combien de fois tes cris funèbres ne m’ont-ils pas fait tressaillir, dans l’ombre de la nuit ! Triste et solitaire comme toi, j’errais seul, au-milieu des tenèbres, dans cette Capitale immense : la lueur des reverbères, tranchant avec les ombres, ne les detruit pas, elle les rend plûs saillantes : c’est le clair-obscur des grands Peintres ! J’errais seul, pour connaître l’Homme... Que de choses à voir, lorsque tous les yeux sont fermés (1) ! Citoyens paisibes »
   La note 1 est imprimée en fait au bas de la page précédente (à gauche, donc), et décrit le sujet de la gravure.


Sujet de recherche : F. Tsang-Kwock, Les Nuits de Paris de Rétif, texte et illustration
Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Photographie sur papier    Commande n° DEV-0801-000398 du 10/04/2008
Localisation de la reproduction : http://gallica.bnf.fr
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 20/05/2008
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 18/08/2020
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.