Aller au contenu principal

18 notices sont référencées dans cette série.

Voir toutes les notices concernées

LES | NUITS | DE PARIS, | OU | LE SPECTATEUR- | NOCTURNE. | [Tiret long] | Nox & Amor Vinumque nihil moderabile suadent | Illa pudotre vacat, Liber, Amorque metu. Ov. | [Tiret long ] | Tome [Premier.] | [Tiret] | à LONDRES, | Et se trouve à Paris, chés les Libraires | nommés en tête du Catalogue. | [Double tiret] | 1788.
14 parties que Rétif avait prévu de faire relier deux par deux en 7 vol. in-12, avec une planche au frontispice de chaque partie.
Dans cette collection, chaque partie a été reliée séparément.
La 10e et la 14e partie comportent 2 planches.
En supplément des Nuits de Paris, les Nuits révolutionnaires occupent les 15e et 16e parties, avec chacune une gravure.

L'attribution des gravures, qui ne sont pas de la même facture que celles de Binet, le graveur habituel de Rétif, est très incertaine
Bibliographie :
P. L. Jacob, Bibliographie et iconographie de Restif de la Bretonne, Paris, Auguste Fontaine, 1875, p. 261.
J. Rives Childs, Restif de la Bretonne. Témoignages et Jugements. Bibliographie, Paris, Briffaut, 1949.
Claude Jaëcklé-Plunian, « Je suis le Spectateur-nocturne », Textimage, Récit en images de soi, Dispositifs, 2020.