Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Célidée se défigure avec un diamant (L’Astrée, 1733, II, 11) - Guélard
Célidée se défigure avec un diamant (L’Astrée, 1733, II, 11) - Guélard Graveur : Guélard, Jean-Baptiste Antoine, grav. parisien actif 1730-1755

Cette notice fait partie d’une série : L’Astrée de M. d’Urfé, Paris, Pierre Witte & Didot, 1733, 5 vol. in-12 (pièce ou n° 23 / 60)

Datation : 1733

Source textuelle : L’Astrée, 2ème partie, 1610 Livre 11, éd. 1610, p. 702

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Objets indexés dans l’image :
Miroir / Sol quadrillé

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Y2-7042
Notice n° B5560   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sous la gravure à droite « Guélard sculp. »

Analyse de l’image :
     « Bref faisons nous paroistre telle que nous desirons d’estre creuë. Ceste beauté est cause que Calydon manque à son devoir : Et que Thamyre mesme a moins de soin qu’il devroit avoir à sa propre conservation : rachetons-les et nous aussi, eux des fautes où ils sont tombez, et nous du desplaisir que nous en avons, et par la perte d’une chose de si peu de duree, que la beauté : Payons leur rançon et la nostre, afin qu’à l’advenir nous puissions vivre en liberté, et hors de ceste continuelle inquietude. A ces mots, ô Dieu, Madame, quelle estrange et genereuse action vous vay-je raconter : A ces mots dis-je Celidee met la pointe du diamant à son front, et d’une main genereuse se l’enfonça dans la peau, et quoy que la douleur fut extreme, si se le coupe-t’elle d’un costé à l’autre, et grinçant les dents du mal que la blesseure luy faisoit, elle en fait de mesme à ses jouës, et se faict de chasque costé trois ou quatre profondes cicatrices si longues et si enfoncees, que veritablement il ne luy restoit plus rien de la beauté qu’elle souloit avoir. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 15/12/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 19/12/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.