Couverture Roland furieux à Effiat

Couverture Diderot et le temps

Couverture Le Gout de Diderot

Couverture Fictions de la rencontre : le Roman comique de Scarron

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE L'OEil révolté

Couverture du livre de Richardson Clarisse Harlove, dans l'édition commentée par Stéphane LOJKINE

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Image et subversion

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE Brutalité et représentation

Couverture du livre de Stéphane LOJKINE La Scène de roman

Couverture du livre L’Écran de la représentation

Couverture du livre Détournements de modèles
To USA users : the Montpellier URLs are now closed. Please use the Aix-Marseille website address : https://utpictura18.univ-amu.fr, or the Toulouse address : http://utpictura18.univ-tlse2.fr
Adresse complète
à Toulouse

This picture is not the one you were looking for ? Please click on the links on the right (darker text) and enlarge your search by author, date, textual source, subject...etc
Diane & Astrée à la fontaine de Vérité d’Amour (L’Astrée, 1733, V, 8) - Rigaud
Diane & Astrée à la fontaine de Vérité d’Amour (L’Astrée, 1733, V, 8) - Rigaud Auteur : Rigaud, Jacques (vers 1681-1754)
Œuvre signée.

Cette notice fait partie d’une série : L’Astrée de M. d’Urfé, Paris, Pierre Witte & Didot, 1733, 5 vol. in-12 (pièce ou n° 56 / 60)

Datation : 1733

Source textuelle : Baro, Balthasar (1600-1650), secrétaire d’Honoré d’Urfé Astrée, conclusion et dernière partie (5e), livre 8

Sujet de l’image : Fiction, 17e siècle

Nature de l’image : Gravure sur cuivre

Lieu de conservation : Paris, Bibliothèque nationale de France, Réserve, Y2-7045
Notice n° B5593   (n°1 sur 1) 
1. Inscriptions, signatures. 2. Historique, auteur, fabrication, commanditaires. 3. Variantes, œuvres en rapport :
1. Signé sous la gravure à gauche « J. Rigaud. In. S. » (invenit et sculpsit).

Analyse de l’image :
    L’eau entre dans la caverne de Céladon, Astrée et Diane sont obligées de la quitter. Elles marchent juqu’à la fontaine de la Vérité d’Amour. Astrée puis Diane y adressent une prière à Amour. Toutes deux s’embrassent et s»endorment.
   
    « Disant cela, les larmes luy vindrent aux yeux, et Diane ne pouvant retenir les siennes, sans dire seulement un mot, elles commencerent à s’embrasser, et s’estans laissé aller contre terre, lassées du chemin, et dequoy elles avoient esté un jour et deux nuicts sans reposer, aydées à cela, par la force comme je croy de l’enchantement, elles s’endormirent, demeurants toutefois embrassées comme elles Festoient devant que le sommeil les surprist.
   A peine furent-elles endormies, que le jour parut, bien plus beau que ne l’avoient promis les vents et les orages, qui avoient regné durant une partie de la nuict. »

Informations sur l’image :
Auteur du cliché : Paris, Bibliothèque nationale de France
Traitement de l’image : Image Web
Localisation de la reproduction :
Reproduction interdite
Informations sur la notice :
Auteur de la notice : Stéphane Lojkine     Date de création : 19/12/2017
Auteur des modifications : Stéphane Lojkine     Date de Modification : 19/12/2017
Les notices sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être reproduites ni faire l’objet de quelque transaction que ce soit sans leur autorisation expresse et écrite.