Aller au contenu principal
1. Florine enlevée par Mauritiane (Cabinet des fées T1, 1717)
1. Florine enlevée par Mauritiane (Cabinet des fées T1, 1717)

Notice #010006

Image HD

Série de l'image :
Le Cabinet des fées, Amsterdam, E. Roger, 1717, 8 vol. in-12
Date :
1717
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Fiction, 17e siècle
Lieu de conservation :
Munich, Bayerische Staatbibliothek
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Res/P.o.gall. 315-1
Traitement de l'image :
Photo numérique
N° de commande :
H 12/745
Date de commande :
18/06/2012
Localisation de la reproduction :
Aix-en-Provence, Cielam

Analyse

Analyse de l'image :

Les parents de la princesse Florine règnent sur l’Italie. La guerre survient, le roi doit partir. Il demande à un magicien de dresser une muraille invisible dz protection autour du château où demeure Florine. La méchante fée Mauritiane parvient cependant à enlever la jeune fille par la ruse. Elle contrefait une vieille accablée de douleut, Florine accourt.
   
   Au premier plan, la jeune Florine s’apprête à monter sur le char de la fée Mauritiane qui brandit sa baguette. A gauche, sa suivante accourt derrière, mais la fée suscite un nuage qui la dérobe à ses yeux.
   
    « Mauritianne voyant Florine hors de cette enceinte la saisit d’une main, & de l’autre traça autour d’elle un cercle mystérieux, & à l’instant elles furent enveloppées d’un nuage fort épais qui les déroba aux yeux de la suivante.
   Alors Mauritienne l’enleva dans un char d’ébène tiré par des Vautours, qui passant avec rapidité dans les airs se rendirent à son Palais. »

Annotations :

2. Vignette en haut de la p. 7.
Les gravures illustrant Florine sont des nouveautés de cette édition. Ce sont les premières gravures illustrant ce conte.
1ère édition de Florine : Florine ou la belle Italienne, nouveau conte de Fées, Paris, Alexis de la Roche, 1713, in-12, Versailles, F.1. in-12 E 1482 E.