Aller au contenu principal
Histoire de M. Oufle. Il se croit loup-garou (Voyages imaginaires) - Marillier

Notice #012263

Image HD

Série de l'image :
Marillier, Dessins pour les Voyages imaginaires, 1 vol., 1786
Auteur(s) :
Marillier, Clément-Pierre (1740-1808)
Date :
1786
Nature de l'image :
Dessin (lavis)
Sujet de l'image :
Fiction, 18e siècle
Lieu de conservation :
Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes
Références (n° inv, cote, salle, coll.) :
Reserve 4-EF-79
Traitement de l'image :
Photo numérique
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)

Analyse

Analyse de l'image :
L’histoire des imaginations de M. Oufle raconte l’histoire d’un homme simple et crédule, gâté par la lecture des livres de magie et de sorcellerie, sur le modèle de ceux qu’égara la lecture des romans, Don Quichotte, le Berger extravagant et la Fausse Clélie.
   M. Oufle est donc un visionnaire. Il invite un jour toute sa famille et ses amis à un souper, il y boit bien. Après le départ des invités, alors que chacun s’est retiré dans sa chambre, M. Oufle se lève car il n’arrive pas à dormir. Il passe devant la chambre de Sansugue, qui est allé courir le bal, y trouve ses habits de masque, et lui emprunte son déguisement d’ours, dans le dessein de jouer à effrayer sa femme. Mais celle-ci est encore occupée avec sa femme de chambre. M. Oufle rentre donc dans sa chambre et en attendant prend la Démonomanie de Bodin. Il tombe sur le passage des loups-garous, s’y plonge et s’endort. Réveillé en sursaut par le bruit de la femme de chambre, il se voit dans la glace et s’imagine loup-garou.
Annotations :
1. Au-dessus de l’image à gauche « hist. de m.r oufle », à droite « n° 69 ». Légende dans le cartouche sous le dessin : « C’étoit la Démonomanie de Bodin. »
Le dessin n’est pas signé. La gravure vient après la p. 30 du t. 36 des « Voyages imaginaires, « Histoire de M. Oufle, par l’abbé Bordelon, retouchée et réduite par M. C. », chapitre III, « Comment M. Oufle crut êtte loup-garou, & ce que son imagination lui fit faire. »
3. Edition de l’Histoire des imaginations extravagantes de monsieur Oufle causees par la lexture des livres qui traitent de la Magie… etc, Amsrterdam, Estienne Roger, 1710.