Aller au contenu principal
Les échevins de Paris priant sainte Geneviève - Georges Lallemant

Notice #013625

Image HD

Auteur(s) :
Lallemant, Georges (1575-1636)
1611
Nature de l'image :
Peinture sur toile
Sujet de l'image :
Sujet de genre. Compagnie, corporation, guilde
Lieu de conservation :
Paris, Musée Carnavalet
Traitement de l'image :
Scanner
Localisation de la reproduction :
Collection particulière (Cachan)

Analyse

Analyse de l'image :
De la fin du XVIe siècle jusqu’à la Révolution les membres du Bureau de la Ville de Paris prennent l’habitude de se faire représenter périodiquement sous la forme de grands portraits collectifs.
   Le Bureau est composé du Prévôt des marchands, élu pour deux ans, de quatre échevins, également élus, et de trois autres magistrats nommés à vie : le greffier, le receveur et le procureur.
   L’insitution date de Saint-Louis. À partir de 1266, le gouvernement de Paris repose sur une organisation bicéphale : le prévôt de Paris et le prévôt des marchands. Le prévôt de Paris représente le roi et siège au Châtelet, tandis que le prévôt des marchands représente la municipalité, avec les quatre échevins et la hanse des marchands de l’eau. Cette hanse regroupe les négociants qui utilisent le réseau fluvial de la Seine pour leurs transactions ; ils entendent imposer leur monopole jusqu’à Rouen. À partir de 1357, son siège est installé en place de Grève dans la Maison aux Piliers (le Parloir aux Bourgeois) qui fait office d’hôtel de ville. Le prévôt des marchands et les échevins sont chargés de l’administration municipale (gestion matérielle de la ville, justice commerciale et police des ports et des marchés). Cette exception institutionnelle parisienne était un moyen pour le roi d’éviter la constitution d’une commune qui lui oppose un contre-pouvoir.