Aller au contenu principal

Clorinde morte apparaît en songe à Tancrède (d’après JD) - Vanloo

Notice n°1 sur 11 Notice suivante

Date :
1733
Nature de l'image :
Peinture
Dimensions (HxL cm) :
52x25 cm
Sujet de l'image :
Lieu de conservation :
684

Analyse

Il ne peut s’agir d’Armide face à Renaud endormi (B. Debrabandère). Armide a endormi Renaud auprès d’une rivière, par les charmes d’une sirène : que vient faire ici ce lit ? Il s’agit plutôt de Tancrède endormi rêvant à Clorinde. Vanloo n’illustre pas le texte de la Jérusalem délivrée, mais les scènes auxquelles ce texte a donné lieu, notamment à l’opéra. Le Tancrède de Campra (1ère en 1702 à Fontainebleau) contient par exemple un songe de Tancrède. Le nimbe qui entoure le personnage féminin plaide pour une apparition et non une rencontre.

Annotations :

2. Commande de trois dessus de porte et de huit petits tableaux sur le thème de la Jérusalem délivrée pour le Cabinet du roi dans le Palais royal de Turin. La décoration du cabinet, dit cabinet Pregadio, est due à P. Massa. Vanloo reçut 1500 lires le 24 nov. 1733. En bas à droite de la porte surmontée d’Herminie se faisant apporter les vêtements de Clorinde.

Composition de l'image :
Apparition, songe
Objets :
Personnage endormi ou évanoui
Nuage, nuée
Sources textuelles :
La Jérusalem délivrée, chant 14 (Songe de Godefroy, Renaud endormi)
str 66
Sujet de recherche :
S. Lojkine, La Scène de roman, chap. 2 (La Jerusalem délivrée)

Informations techniques

Notice #001396

Image HD

Identifiant historique :
A0715
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Collection particulière
Bibliographie :
Astro, Zanella, Debrabandère, Les Van Loo fils d’Abraham, Nice Musées, 2000
p. 64