Aller au contenu principal
Le poivrier (Encyclopédie, t. 23, Histoire naturelle, Pl. 98)

Notice #014030

Image HD

Série de l'image :
Recueil de planches sur les sciences, les arts libéraux… (Encyclopédie Diderot)
Artiste :
Martinet François-Nicolas (1731- actif vers 1760), illustrateur et graveur
Benard, graveur pour l’Encyclopédie, XVIIIe siècle
Date :
1768
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Histoire des sciences, botanique

Analyse

Annotations :
1. Signé sous la gravure à gauche « Martinet Del. », à droite « Benard fecit ».
2. PLANCHE XCVIII.
Le Poivrier fig. 1. est un arbrisseau foible qui ne s’éleve qu’à deux ou trois piés de hauteur, encore faut-il qu’il soit soutenu par un pieu ou par un autre arbre, car il rampe quand il ne trouve rien à quoi il puisse s’attacher. Il est de la famille des Blitens, ses feuilles sont alternes en coeur, les fleurs sont composées de deux étamines sans pétales, disposées en épis & opposées aux feuilles. Le calice consiste en une écaille qui renferme les étamines & le pistil, qui devient dans la suite une baie sphérique à une loge, qui contient une semence pareillement sphérique, connue sous le nom de Poivre. On a représenté une baie A séparément, & un épi de fleurs B de grandeur naturelle. On distingue plusieurs especes de Poivrier, mais c’est celui-ci qui donne le Poivre dont on se sert pour la cuisine, & qu’on appelle Poivre noir : cet arbrisseau croît dans toute l’Inde.
Le Betel fig. 2. est aussi un arbrisseau foible qui a besoin d’être soutenu comme le Poivrier, il ne s’éleve gueres qu’à deux ou trois piés de hauteur, c’est une espece de Poivrier auquel il ressemble par les feuilles, les fleurs & le fruit : il croît de même que le Poivrier, dans toute l’Inde ; ce sont les feuilles de cet arbrisseau que les Indiens mâchent presque continuellement, pour rendre leur haleine douce & agréable. Quand les fleurs A sont très-jeunes, elles ressemblent beaucoup aux fleurs en chatons des Noyers ; c’est la même chose dans le Poivrier.