Aller au contenu principal

Philippe le Bon adore la Vierge (J. Miélot, Les Miracles de Notre Dame, Fr9198)

Notice n°1 sur 8 Notice suivante

Date :
1456
Nature de l'image :
Enluminure
Français 9198, folio 1 recto

Analyse

A droite au second plan, Philippe le Bon, commanditaire du manuscrit, en armes, adore la Vierge à l’enfant et sainte Anne qui leur fait la lecture. Il est entouré de saint André à sa droite, reconnaissable à sa croix en X et de saint Luc (?).
    La croix de Saint-André était l’« ensaigne congnoissable des Bourguignons » depuis le principat de Jean sans Peur, à partir de 1411. Après sa mort, elle symbolisa son martyre et servit d’emblème de ralliement des armées de Bourgogne.
    Saint Luc l’évangéliste aurait peint la Vierge, il est le saint qui lui est associé, d’où mon hypothèse.
    Philippe le Bon était très pieux, « servoit Dieu et le craignoit ; fort devot a Nostre-Dame » (Chronique de Chatellain).
   

Annotations :

1. « Il yeut jadis V femmes appellees anne. La premiere fu la mere de samuel. La seconde fu la femme de raguel. La tierce fu la mere de thobie. La quarte fu la fille de samuel. Et la quinte fu la mere de la glorieuse vierge marie…»

Sources textuelles :
Miélot, Jean (vers 1420 - 1472), traducteur & compilateur à la cour de Bourgogne
Miracles de Notre Dame

Informations techniques

Notice #015026

Image HD

Identifiant historique :
B4345
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
https://gallica.bnf.fr