Aller au contenu principal

Le manuscrit Français 9198 a été terminé à La Haye le 10 avril 1456 pour Philippe le Bon, duc de Bourgogne. Il constituerait la première partie des Miracles de Notre Dame, dont la deuxième partie nous est parvenue dans deux manuscrits, Bnf Français 9199 et Oxford Douce 374. Cette hypothèse a été remise en question par Loula Abd-elrazak (Memini, 17, 2013) : malgré le thème commun des miracles de la Vierge, l’appartenance commune à la bibliothèque du duc de Bourgogne, le style commun en grisaille des enluminures, le format des manuscrits est différent (9198 est plus grand) et les images peintes dans 9199 composent des scènes plus complexes.Même s’ils ne composent pas un projet unique, la parenté des volumes est cependant indéniable, et la compilation qu’ils constituent rend peu concluantes les considérations sur la structure narrative du volume. Rien n’empêche de considérer fr9199 comme une suite de fr9198 qui n’aurait pas été primitivement programmée.