Aller au contenu principal
×
Recherche infructueuse

Jeanne dessine des lys sur le derrière du page de Chandos (Voltaire, La Pucelle d’Orléans, ch. 2, 1762)

Date :
1762
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre
Sujet de l'image :
Z BENGESCO-147

Analyse

Près de Chandos était un jeune page
De quatorze ans, mais charmant pour son âge,
Lequel montrait deux globes faits au tour,
Qu’on aurait pris pour ceux du tendre Amour.
Non loin du page était une écritoire
Dont se servait le jeune homme après boire,
Quand tendrement quelques vers il faisait
Pour la beauté qui son cœur séduisait.
Jeanne prend l’encre, et sa main lui dessine
Trois fleurs de lis juste dessous l’échine ;
Présage heureux du bonheur des Gaulois,
Et monument de l’amour de ses rois.
Le bon Denis voyait, se pâmant d’aise,
Les lis français sur une fesse anglaise.

Annotations :

2. Argument du chant II : Jeanne, armée par saint Denys, va trouver Charles VII à Tours ; ce qu’elle fit en chemin, et comment elle eut son brevet de pucelle.

Items :
Ane
Sources textuelles :
Voltaire, La Pucelle d’Orléans (1752)

Informations techniques

Notice #016035

Image HD

Identifiant historique :
B5354
Traitement de l'image :
Image web
Localisation de la reproduction :
Bibliothèque numérique Gallica, Bibliothèque nationale de France (https://gallica.bnf.fr)