Aller au contenu principal
Amour est le plus ancien des dieux (Baudoin, 1638) - Briot

Notice #001616

Image HD

Série de l'image :
Jean Baudoin, Recueil d’emblèmes divers, Paris, Jacques Villery, 1638
Auteur(s) :
Briot, Marie, graveur du XVIIe siècle
Date :
1638
Nature de l'image :
Gravure sur cuivre, taille-douce (au burin)
Sujet de l'image :
Allégorie
Traitement de l'image :
Scanner
N° de commande :

Analyse

Analyse de l'image :
p. 338, face au discours XXX, « De l’atome, ou des principes du mouvement » « Amour est le plus ancien des Dieux » « Cet Amour semble estre l’appetit, ou l’aiguillon de la premiere Matiere ; ou pour le mieux expliquer, le mouvement naturel de l’Atome. »
Annotations :
2. De l’Atome, Ou des Principes du mouvement. DISCOVRS XXX. Les choses que les Poëtes racontent de l’Amour, ou de Cupidon, ne peuvent pas étre toutes apropriées à une certaine personne ; Et toutesfois si elles sont differentes, c’est de telle sorte, que bien qu’on rejette la confusion des personnes, l’on ne laisse pas toutesfois d’en retenir la ressemblance. Ils disent qu’Amour est le plus ancien de tous les Dieux, & par consequent de toute autre chose, réservé le Chaos, avec lequel ils le font contemporain, quoy que les Anciens ne l’ayent jamais honoré de tiltres divins. L’on ne luy donne ny Pere ny mere, si ce n’est que quelques-uns le fony enfant de la Nuict. Mais ce fut luy-mesme, qui du Chaos engendra les Dieux, & toute sles autres choses du monde. Les proprietez qu’on luy attribuë sont quatre, à sçavoir d’estre tousjours Enfant, Aveugle, Nud, & Archer. Ils mettent encore un autre Amour, qui est fils de Venus, & le plus jeune de tous les Dieux. A celuy-là se donnent pareillement les proprietez du plus an